Rechercher
  • Nancy Girard

Le marché de l'alimentation, pas une mince affaire!!!


Bonjour à tous,

Plusieurs semaines se sont écoulées depuis la parution de mon dernier blogue! Aujourd'hui, j'aimerais discuter avec vous des enjeux de lancer une entreprise dans le domaine de l'alimentation au Québec.

Je suis présentement en formation en lancement d'une entreprise dans le domaine alimentaire. Donc, nous sommes tous des gens qui, avec des rêves et des idées aussi intéressantes les unes que les autres, veulent devenir leurs propres patrons et ont le goût d'offrir aux Québécois des services et des produits innovants.

Des gens passionnés, provenant de tous les milieux, avec beaucoup d'idées et de fougue mais devant un avenir assurément incertain...

Pourquoi me direz-vous? Pour plusieurs raisons. Vous savez que plus de 50% des entreprises dans le secteur de l'alimentation, qui inclus les restaurants, les cafés, les traiteurs et j'en passe, font faillite dans les 5 premières années d'activités?

Ce n'est pas parce que l'idée n'est pas bonne, que les gens ne s'impliquent pas, qu'ils n'ont pas mis toutes leurs économies. C'est difficile le marché de l'alimentation et la concurrence est féroce.

Les consommateurs deviennent de plus en plus exigeants, le produit doit être innovant et unique, le goût doit être parfait et on ne parle pas encore du service, il faut commercialiser, trouver le client, préparer son offre, donner des produits et je pourrais vous en nommer jusqu'à demain matin.

J'ai commencé à parler et à développer mon entreprise en juin 2017. J'ai suivi les formations nécessaires et obligatoires par les organismes qui régissent cette industrie, j'ai été chercher mes permis nécessaires, j'ai préparé mon plan d'affaire, fait moi-même mon site internet, pris mes photos, distribué des dépliants, fait des marchés publics, contacté plusieurs organismes pouvant être intéressés par mon produit, amélioré mon processus de production et là, je ne vous parle pas de ma recherche des meilleures matières premières, emballages et tout l'argent investi!

On a un rêve et le désir d'aider et d'offrir le meilleur produit pour les Québécois mais le québécois est difficile à convaincre. C'est la réalité et la réalité confronte souvent le rêve et ce, très rapidement.

La raison de mon blogue aujourd'hui est peut-être de vous sensibiliser envers les artisans québécois et peut-être les regarder d'une autre façon. Se dire que derrière l'image que vous percevez, un rêve était initiateur de ce projet et que des montagnes insurmontables pour la concrétisation de ce rêve ont été surmontées pour vous offrir, à vous, la meilleure offre possible.

On est pas parfait personne, des gens sont plus honnêtes que d'autres mais moi je peux vous affirmer que j'en rencontre des bonnes personnes, qui bossent dure pour vous, j'en suis une parmi elles.

Alors sur cette belle pensée, je vous souhaite un excellent weekend de l'Action de grâce!


15 vues

Posts récents

Voir tout